Impossible

À l’impossible, nul n’est tenu dit le proverbe. Et Picasso affirme que le peintre est tenu à l’impossible.
Je crois comprendre sa position. Il y a un moment dans la création d’un tableau ou la tâche semble impossible. On est face à un mur.
Le peintre ne peut rester face à un mur et comme le dit Nicolas De Stael « l’espace pictural est un mur mais tous les oiseaux du ciel peuvent y voler à toute profondeur. »

Le tableau prend vie quand on arrive à franchir le mur. Il faut beaucoup d’énergie et c’est parfois épuisant.

Cette entrée a été publiée dans expositions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.